24- En bus pur Suzhou.

Ma première surprise fut certainement cette gare des bus, organisée un peu comme un aéroport, avec salle d'embarquement, porte d'embarquement et places numérotées dans le bus. Beaucoup d'hommes d'affaire lisant la presse pendant le voyage. Un confort excellent.

La télé, comme dans les avions ou les pullman que je ne prend jamais en France ! Je n'en crois pas mes yeux ! Les chinois sont de plein pied dans notre siècle et les prix sont pour nous très bas : la Chine ne veut pas réévaluer le yuan. Elle ne vise qu'à étabir sa place dans le monde et cela marche aussi pour les chinois qui en grand nombre accèdent à un confort du XXIe siècle.

Un voyage sans histoire, confortable, calme et un paysage qui laisse entrevoir quelques particularités de la région : de l'eau partout, des canaux sur lesquels il y a de la circulation de péniches, de trains de péniches même !

Des villages ou villes dortoirs accessibles par l'autoroute mais aussi des échaffaudages en bambous cotoyant des pilones d'acier : Une grande variété de techniques et d'organisation.


Ci-dessous un diaporama sur le voyage avec le paysage qui défile. Les photos prises du bus par une fenêtre pas nette du tout sont parfois mauvaises mais elles montrent un peu la variété des paysages.




video

Aucun commentaire: